TRAININGS PERMANENTS

Approche du texte
Ludovic Chazaud

En partant de scènes ou de monologues apportés par les participant·es, ainsi qu’un corpus à disposition, il sera envisagé plusieurs regards sur les interprétations possibles.

A l’aide de mises en jeu rapides ainsi que de lectures à vue, nous explorerons plusieurs outils pour aborder le texte en prise directe avec le plateau. Nous interrogerons les rapports avec le public, avec le·la partenaire, avec le personnage, en générant une constellation d’axes possibles pour l’interprétation d’un texte. N’usant d’aucun accent psychologique, axant les essais sur les points de vue imaginables, multiples, nous orienterons le travail sur des données techniques qui peuvent construire une interprétation pertinente.

 

LUDOVIC CHAZAUD *  vit et travaille en Suisse comme metteur en scène, pédagogue, acteur et auteur de textes théâtraux. Il intègre la Manufacture en 2006. Acteur, il joue sous la direction de Lilo Baur, Georges Grbic, Joël Maillard, Julien Basler et Andrea Novicov. Il assiste le travail de ce dernier à plusieurs reprises. En 2009, il crée la Cie Jeanne Föhn avec laquelle il monte des textes d’auteur. Pour le plateau, il adapte divers récits, œuvres de fiction, documentaires ou témoignages.

Il enseigne régulièrement dans diverses structures (Le Théâtre du Loup, Le CFP art, Le CMG, La FC). En 2020, il écrit et met en scène, Sara, mon histoire vraie. Il prépare une réécriture de La Belle et la bête pour 2023 à la Comédie de Genève.

 

Improvisation
Marion Chabloz

Ce qui m’intéresse tout particulièrement dans l’improvisation, c’est le fait de plonger dans le présent et dans l’inconnu, de partir de rien pour créer des moments scéniques remplis de liberté et de joie. C’est aussi faire confiance : il y a toujours quelque chose qui va émerger si on écoute bien ses sensations, ses partenaires et l’ambiance environnante. C’est encore accepter de se jeter dans le jeu pur, sans anticiper.

Durant ce training, nous nous amuserons avec des dispositifs de jeu favorables à l’improvisation, et invitant les participant·es à se délester de tout volontarisme superflu. Il sera proposé de se laisser au maximum guider par l’improvisation elle-même. Le but sera de développer une écoute toute particulière de ce qui existe déjà, de ce qui se produit en nous, nos sens, nos émotions, nos rythmes, et ensuite de jouer avec, et de les faire évoluer pour construire une dramaturgie intuitive.

Il s’agira, grâce aux outils de l’improvisation, de décortiquer le temps, l’espace et le jeu. De bouger le curseur entre la production et la réception. D’improviser dans le calme et la joie, sans se « stresser le cerveau », en développant la conscience plutôt que la capacité de production. On n’a rien sans rien, mais il n’y a jamais rien!

 

MARION CHABLOZ * est passionnée d’improvisation théâtrale et de théâtre depuis son adolescence, mais ce n'est qu'après l’obtention de son diplôme d'enseignante qu'elle décide de se lancer dans une formation artistique. Elle intègre, en 2013, la promotion H de la Manufacture.

Dès sa sortie d’école, elle travaille aux côtés de Marie Fourquet dans 38 séquences. En 2018 elle se met en scène dans Si tu t’mettais un peu dans l’moule. Suite à ce spectacle, elle entame une résidence à L'Abri en tant qu'artiste associée pour y développer sa pratique. Elle est aussi amenée à collaborer à différentes mises en scène telles que Mon petit monde pornoporté par Sarah Calcine ou encore Doubles : Lulu mis en scène par Guillaume Miramond.

Depuis 2011, elle entretient également sa passion pour l’improvisation théâtrale en co-créant et en jouant dans toute une série de spectacles improvisés : Les furieuses, PUSH !, Casting, La Camera, Eminences grises, Dimanche.

Parallèlement à ses projets, elle joue dans Love is a River d'Alexandre Doublet, dans D'après, sous la direction de Adrien Barazzone et Barbara Schlittler, puis dans Boucle d'or 2020 mis en scène par Alain Borek et Delphine Abrecht.